2 ans DSD Radar Aarberg

Interview avec l’administrateur des constructions suppléant

Voilà bien deux ans que la petite ville d’Aarberg (BE) s’est dotée d’un radar préventif DSD (Data Safety Display). Dans une interview accordée au magazine Stop&Go, l’administrateur des constructions suppléant Daniel Siegwart évalue l’utilité et les applications possibles du radar, et fait part de ses conclusions.

Stop&Go: Monsieur Siegwart, comment utilisez-vous le radar?

Nous installons l’appareil au même emplacement pendant une à deux semaines, face à la circulation. Les emplacements varient: passages critiques à proximité des écoles, chemins scolaires et écoles maternelles. Par ailleurs, nous utilisons le radar dans les zones de rencontre, les zones 30 ou sur des tronçons connus pour leurs fréquents excès de vitesse.

S&G: Quels résultats avez-vous relevés et comment les interprétez-vous?

La plupart des automobilistes adaptent effectivement leur vitesse et leur comportement grâce au radar préventif. Mais les souvenirs s’estompent bien souvent après trois ou quatre mois, et la vitesse de circulation augmente à nouveau. Aux emplacements particulièrement critiques, une utilisation régulière du radar DSD peut s’avérer utile.

S&G: Comment analysez-vous les informations?

Le logiciel en ligne myTrafficData permet de vérifier la vitesse de circulation jour après jour. En outre, il est possible d’en déduire la densité du trafic.

S&G: Avez-vous recueilli des réactions de la part de la population?

Le voisinage et les habitants ont réagi à intervalles réguliers. Certaines personnes nous ont même demandé de placer l’appareil près de chez eux. Je pense que le radar DSD est bien accepté par la population, notamment parce qu’il joue un rôle de prévention et de sensibilisation.

S&G: Que pensez-vous de l’appareil?

Le radar préventif peut très aisément être installé par une seule personne. Sur le plan technique, il fonctionne parfaitement. De même, la formation et le suivi nous ont pleinement satisfaits. Seules les températures hivernales ont mené la vie dure à l’accumulateur. Cependant, le problème a été réglé rapidement grâce à l’accumulateur de rechange commandé chez SIGNAL SA.

S&G: Monsieur Siegwart, quel potentiel de développement accordez-vous à cet appareil? Si c’était à refaire, opteriez-vous pour le même appareil?

Je pense qu’une exploitation plus poussée de l’application en ligne myTrafficData et la mesure du trafic recèlent encore un certain potentiel. Un mesurage dissimulé avec myTrafficData permettrait par exemple d’obtenir des résultats authentiques et nous permettrait d’effectuer nos propres mesures. De même, un panneau solaire assurerait l’approvisionnement en électricité durant l’été. À mon avis, ce radar contribue à garantir la sécurité de la circulation, et je n’hésiterais pas à l’acquérir une nouvelle fois.

Renseignements
  • Thierry Bader
    Thierry BaderConseiller technique

    Tél: 032 352 12 13
    Mobil: 079 246 22 66

Aarberg (BE)

Aarberg est une ville et une commune suisse du canton de Berne, située dans l’arrondissement administratif du Seeland. Elle se situe sur le cours de l’Aar, qui, depuis la correction des eaux du Jura s’écoule par le canal de Hagneck pour se jeter dans le lac de Bienne.

www.aarberg.ch

Emplacement du projet

Conseil et vente dans 13 succursales

Vous êtes à la recherche de conseils, d’un soutien ou d’une offre?

Contactez-nous! Nos conseillers, chefs de projets et responsables de vente se tiennent à votre disposition. Dans votre région, avec compétence et enthousiasme!

Trouver succursale & conseiller
Fields marked with an * are required
Texte d'Aide