L’Office fédéral des routes teste un projet pilote radar depuis février 2015

Ce radar avertit l’automobiliste qu’il roule à contresens, avant qu’il s’engage sur l’autoroute

«Un automobiliste circule à contresens»: qui ne connaît pas ces messages radio? Les sondages indiquent que la plupart des conducteurs à contresens sont distraits ou très pressés. En une fraction de seconde, ils décident alors de s’engager sur l’autoroute.

Installation solaire avec un temps de réaction d’une seconde

Sur mandat de l’Office fédéral des routes (OFROU), S-Wit Electronic Engineering SA et SIGNAL SA ont realisés un projet pilote au Tessin. Le système détecte tout automobiliste circulant à contresens et réagit en l’espace d’une seconde en activant les feux de signalisation et les signaux LED. Simultanément, il envoie un message d’urgence à la centrale d’intervention de la police, qui peut suivre l’automobiliste sur la caméra del de surveillance et mettre les feux de signalisation sur l’A2 au rouge. Approvisionné en électricité solaire, le projet pilote est équipé de capteurs pour une régulation automatique de la luminosité.

Projet pilote avec trois installations sur les autoroutes tessinoises

Les techniciens ont monté l’installation du projet pilote à deux emplacements près des entrées d’autoroute Noranco et Varenzo. L’installation comporte deux éléments. Le premier est un panneau LED avec feu clignotant activé peu après l’entrée sur l’autoroute. Le deuxième est situé 100 m plus loin; ce sont des feux de signalisation orientés en direction de l’automobiliste circulant à contresens, ainsi qu’un feu clignotant en direction de l’autoroute.

Introduction dans toute la Suisse – décision en 2017

Les techniciens et ingénieurs ont fait appel à toutes leurs compétences pour respecter le calendrier. Le dispositif de commande, les signaux et les installations du projet pilote ont été fabriqués, montés et testés en collaboration avec l’entreprise S-Wit Electronic Engineering SA, puis remis fin novembre 2014 à l’OFROU, chargé de son exploitation. Les responsables ont officiellement présenté le projet pilote le 4 février 2015 dans le cadre d’une conférence de presse. Au terme d’une phase d’essai de deux ans, la Confédération décidera d’installer ou non ce nouveau système sur d’autres autoroutes nationales.

En Suisse, rouler à contresens constitue une violation de la loi fédérale sur la circulation routière (LCR). Celui qui, par une violation grave d’une règle de la circulation, crée un sérieux danger pour la sécurité d’autrui ou en prend le risque est puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire (art. 90, al. 2 LCR). Sur le plan juridique, ce type de violation est considéré comme un délit de mise en danger abstraite.

Renseignements
  • Sandro Leban
    Sandro LebanConseiller technique

    Tél: 091 780 46 60
    Mobil: 079 744 68 45

    OFROU

    L’Office fédéral des routes (OFROU) est responsable de la construction, de l’entretien et de l’exploitation des routes nationales suisses.

    http://www.astra.admin.ch

    Objektstandort